PDF Imprimer Envoyer
Karim Alami Angelo Iraci

Karim Alami Architecte HES/SIA


Né à Morges (CH) en 1972, d’un père Marocain et d’une mère Suédoise, il a vécu à Casablanca de 1976 à 1989. Il termine ses études d’architecture à Genève en 1997 avec mention et la note maximale aux épreuves de construction.

Après plusieurs stages dans des cabinets de renom, tels que Massimo Lopreno ou Bernard Erbeia à Genève, Hans Schaffner et Architram HS à Lausanne ou encore Alami-Lahjouji à Casablanca , il se voit offrir une place convoitée au sein du cabinet Hans Schaffner à Ouchy (VD) en tant qu’assistant, spécialisé dans les projets de logements en PPE, villas groupées et immeubles de bureaux.

Fort de cette expérience, il rejoint ensuite l’équipe de Bernard Erbeia à Vandoeuvres (GE) . Ayant prouvé sa parfaite maîtrise du conceptuel comme de l’opérationnel, on lui confie très vite le rôle de chef de projet, spécialisé dans les villas individuelles de standing et très haut standing, d’immeubles en PPE, de transformations dans des immeubles de logements et les agrandissement de villas, les aménagements intérieurs.

Fortement attaché à la Suisse romande, il n’en est pas moins fasciné par le vaste monde, et c’est avec le même amour de son métier qu’il réalise et supervise de vastes projets hôteliers et d’urbanisme à l’étranger, qui le mènent du Brésil au Qatar en passant par Dubaï, le Vietnam, la Grèce et le Maroc, son autre patrie.

Vint alors l’heure de prendre son envol : toujours au sein du cabinet Bernard Erbeia , mais en tant qu’indépendant cette fois, il remporte un concours portant sur un projet d’environ 4’000 logements touristiques et deux hôtels à Tanger au Maroc. S’ensuivent de nombreux projets, notamment de larges et inventives transformations d’appartements et de villas à Genève et Crans-près-Céligny, à la satisfaction jamais démentie de ses mandants.

L’architecture au cœur comme un sixième sens, l’écoute et l’esprit d’équipe : c’est ainsi que l’on peut résumer la philosophie de cet architecte aussi à l’aise en français, anglais ou arabe dialectal, mais également capable de travailler en italien ou en espagnol.





Textes Raphäel Klemm